Non, Gustave Hoegen ne fait pas de chute libre

octobre 23, 2012 dans Art, Cinéma, Divertissement, TV, Vidéo

Question à 1000 pétrodollar!

A votre avis, dans Prometheus, comment ont été réalisées les têtes arrachées qui bougent encore? (Celle de l’androïd et du Géant dans le labo).
Dans « H2G2″, le film, comment a été animé le bureaucrate Vogon qui énonce un poême en guise de torture?
Un indice : si vous répondez « avec de la 3D », vous avez tout faux! Connaissez vous Gustave Hoegen? Cet homme mériterait d’être plus célèbre que Felix Baumgartner lui-même.
Prometheus, Charlie et la Chocolaterie, Le choc des titans, Isolation, H2G2… Gustave Hoegen est un animatronic designer. En français : un spécialiste, un expert, un DIEU des automates. A mi chemin entre la robotique et le maquillage d’effet spéciaux, beaucoup de réalisateurs affectionnent encore l’utilisation de mannaquins animés plutôt que de personnages en 3D raplaplats et en plastique (rien que de repenser à Avatar… l’ode au tournage en green room. La seule green room que j’aime, c’est lors des festivals rock).
Et bien ce cher Gustave viens de sortir sa « bande démo » pour l’année 2012, et c’est époustouflant. La maquette a de beaux jours devant elle, longue vie aux astéroïdes en patate!

VN:F [1.9.21_1169]
Rating: 0 (from 0 votes)
Partagez cet article !